google-site-verification=dNtWSFnhrxEGo1iJON0Dvr7ntP475mkGhPBgTcAmHUw
top of page
Rechercher

Redécouvrir mes racines suisses à travers les traditions culinaires.


Ayant grandi dans un foyer suisse avec une mère suisse qui préparait avec amour des repas traditionnels suisses, j'ai développé un lien profond avec mes racines, malgré mon départ de la Suisse à un jeune âge.

Bien que mes années de formation se soient déroulées à Montréal, Canada, les arômes qui émanaient de notre cuisine et les saveurs sur notre table m'ont maintenu en lien avec mes origines, nourrissant une profonde appréciation pour la cuisine suisse qui perdure encore aujourd'hui.



L'un des aspects les plus chéris du retour en Suisse est l'occasion de renouer avec mes racines culinaires. Au-delà de la joie de rendre visite à ma famille élargie et de me délecter des paysages à couper le souffle, c'est la nourriture qui captive vraiment mes sens et éveille les souvenirs de ma jeunesse et de mes origines.



L'un de mes souvenirs les plus chers est de nous réunir autour de la table avec nos proches pour déguster une fondue suisse classique. Non seulement j'ai appris des leçons précieuses de ma mère sur la manière de préparer correctement une fondue (en remuant constamment en forme de 8), mais j'ai aussi appris à apprécier la valeur d'un repas partagé dans un seul récipient. Alors que nous trempions tous nos morceaux de pain croustillant dans le chaudron bouillonnant de fromage fondu, le rire remplissait l'air alors que nous nous concentrions pour ne pas perdre notre morceau de pain, et des histoires étaient échangées, créant des moments précieux qui restent gravés dans ma mémoire.

*Perdre son morceau de pain signifiait devoir embrasser son voisin, ou en tant qu'adulte, boire un shot de kirsch. Ah, les Suisses, ils savent vraiment organiser une soirée fondue amusante !


Au-delà des soirées amusantes de fromage, j'ai de tendres souvenirs d'aller à la boulangerie avec ma grand-mère et de déguster un croissant frais ou un weggli chaud (un pain au lait suisse) en rentrant chez elle.

D'une manière ou d'une autre, la nourriture avait simplement meilleur goût en Suisse. (J'ai toujours dit que c'était grâce aux vaches heureuses et à leur lait).



À ce jour, que je me délecte d'une tranche indulgente de chocolat suisse ou savoure la douceur délicate d'une pâtisserie suisse fraîchement préparée, chaque bouchée a le goût d'une célébration de tradition et de savoir-faire.

Ce sont ces expériences culinaires qui servent de pont entre le passé et le présent, me reliant à mes racines suisses et me rappelant l'importance de préserver et d'honorer notre patrimoine culinaire.




En essence, la cuisine suisse pour moi ne se résume pas seulement à la nourriture elle-même ; c'est aussi les souvenirs, les traditions, et le sentiment d'appartenance qu'elle évoque.

Pour moi, retourner en Suisse n'est pas seulement un voyage vers ma patrie, mais aussi une redécouverte de qui je suis et d'où je viens, une délicieuse bouchée à la fois.

Et même si j'ai physiquement quitté la Suisse il y a longtemps, ses saveurs continuent à nourrir mon âme et à me garder attaché à mes racines, peu importe où la vie me mène.

0 vue0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page